Je vous présente la technique de médecine chinoise que je propose à mes patients et cela à travers un article qui a paru   récemment à l'occasion de l'édition du livre L'Hexagramme tridimensionnel de Régis Blin en Chine .                                               "Voici sa préface en français : Depuis 40 ans Régis Blin consacre sa vie à l'étude et à la diffusion de l'énergétique traditionnelle chinoise .Élève de Jacques Pialoux en acupuncture et de Jean-Pierre Giuliani en ostéopathie ,il est aussi directeur de l'enseignement à la SFERE (Société Française d'Étude et de recherche en Énergétique , la plus ancienne de l'Europe  . Il a aussi fait des très nombreux travaux pour relier dans une thérapeutique unique ces deux approches de la santé:    l'acupuncture et l'ostéopathie .                                                                                                                                                            Les techniques qu'il a mis au point ont  pu être expérimentées et validées par des praticiens sur tout le continent européen:      en France , bien entendu mais aussi en Russie , en Allemagne, en Autriche ,en Belgique , en Suisse , en Italie , etc.

 Régis Blin a élaboré une théorie fondamentale exposée dans ce manuel à partir des textes anciens et des grands classiques de la tradition chinoise , du Yi -King en particulier .Elle permet aux thérapeutes de développer une intelligence des mains et du cœur au service de la plus grande intelligence qui relie tous les êtres vivants.                                                                               A partir de cette théorie unitaire de l'énergétique on pourra utiliser avec la même logique toutes les résonances et les liens qui relient les structures des systèmes énergétiques , organiques ,osseux et musculaires . En effets les deux types des relations existent entre les différents composants du corps humain ,un lien de conduction et un lien de résonance . Le lien de conduction est le mieux connu . Il est associé aux trajets nerveux , vasculaires ou énergétiques qui relie certains parties du corps humain entre elles .Ce phénomène de conduction est couramment utilisé en acupuncture , par exemple , lorsque l'on stimule un point d'acupuncture pour agir sur un organe , une zone de peau , un trajet musculaire ou une articulation : un trajet énergétique (Jing Luo) relie le point stimulé et la structure physique traité .De même la conduction est à l'œuvre dans la relation établie entre la zone réflexe et un organe , un membre , etc. par intermédiaire du système nerveux , relation utilisé  en auriculothérapie , en réflexologie plantaire , en acupuncture de la tète  (Tou Pi Zhen ), etc..                                                                                               Le système de résonance  qui structure le corps humain est lui moins bien connu , bien qu'il soit mentionné dans les textes anciens , par exemple au chapitre 6 du Huai Nan Zi , qui l'appelle "gangying". Ce lien de résonance  relie entre elles le structures qui ne sont à priori reliées par aucun trajet physique (nerveux ou vasculaire ), ni énergétique (méridien). Par résonance , toujours il sera possible de débloquer une articulation, de remettre en mouvement un os en s'aidant d'un os correspondant , à l'aide d'une technique très simple .Ainsi , une cheville blessé avec une astragale bloquée, affectera la première cervicale qui aura la tendance de se mettre en lésion de manière  récurrente ,affectant le sommeil de la personne , provoquant des migraines , des vertiges , etc.. Dans ce cas de se contenter de "faire craquer " la première cervicale  ne résoudra rien. Il faudra remonter à l'origine du problème en s'aidant des liens de résonnance pour  débloquer l'astragale , lui rendre un mouvement énergétique correct , c'est à dire son mouvement vital fondamental (pulsation yin et yang, ou mouvement de respiration tissulaire d'ouverture et de replie de l'énergie ). Ceci étant fait , la correction de la première  cervicale pourra enfin intervenir de manière durable .                                                                                                                                                              De même , chaque os crânien  est en résonance avec une phalange :en cas de blocage du temporal par exemple , avec vertiges , acouphènes ou perte d'audition , migraines , etc. ,  on pourra dans un premier temps diagnostiquer ce blocage en palpant la phalange correspondante , puis s'aider de cette pour rétablir le mouvement énergétique du temporal .                          Ce même  principe de résonance régit les relations entre toutes structures physiques et énergétiques du corps humain: os , muscles , organes mais aussi les points  d'acupuncture et les méridiens et les merveilleux vaisseaux etc.. En médecine chinoise  les pertes  d'équilibre sont liées à l'énergie de rein . Or , le temporal est en résonnance énergétique avec le Rein. Anatomiquement ,le blocage du temporal affecte l'oreille interne . Le traitement consistera alors à rééquilibrer l'énergie du rein (acupuncture ,pharmacopée ...),puis rendre son mouvement vital au temporal afin de soulager les problèmes d'équilibre ou d'acouphènes.                                                                                                                                                                                     C'est le décodage de Yi-King et la poursuite des travaux de Jacques Pialoux qui ont permis à Régis Blin de découvrir puis de décrypter ce système de résonnance du corps humain .Quant à la technique de diagnostic et de traitement qu'il utilise , elle fait également appel aux textes classiques .Ainsi le chapitre 8 du Ling Shu indique : " Toutes les techniques de poncture doivent prendre racine dans l'esprit ". Et le chapitre 4 du Ling Shu : "Lorsqu'en palpant un méridien , le médecin peut comprendre la maladie ,cela s'appel le Shen ( Esprit )  ".Cette qualité de l'esprit que les textes anciens nomment Shen est ce qui relie le praticien et le patient , c'est aussi ce qui permet au praticien de ressentir et guider l'énergie du patient . Le Nei Jing appelle cela Xin Fa - la voie du cœur -  .                                                                                                                                                                   C'est une technique extrêment  douce , parfaitement respectueuse du patient et prend en compte  sa  constitution.  N'agresse ni  les tissus et n'aggrave pas les vides d'énergie existants . Quand au praticien , elle permet aussi ne jamais subir de déperditions d'énergie  , puisque sa seule intervention consiste à lever les blocages énergétiques du patient , à libérer ses tissus en reconnectant les circuits énergétiques et permettant à celui- ci de fabriquer à nouveau une énergie correcte .

D'une part c'est une approche inédite de la médecine chinoise et au même temps  ancré dans les Classiques . C'est une nouvelle piste que propose Régis Blin est c'est justement sa partie universelle qui  rend  toute sa valeur  à cette médecine. Bien que, solidement enracinée dans la civilisation chinoise  classique ,la médecine chinoise n'est pas une tradition surannée , désuète , ni moribonde .C'est une médecine vivante , qui grandi,  évolue  et s'enrichit des apports des chercheurs chinois modernes mais aussi de ceux d'autres sciences et d'autres peuples , pour le plus grand bien des patients ."                                       conduct   ion